+41 77 449 81 55   info@uvam.ch  UVAM, 1000 Lausanne, Vaud, CH
ISLAM AUTREMENT DIT

Sandrine Ruiz

27 avril 2021

Un commentaire

Accueil Newsletter

ISLAM, AUTREMENT DIT

Le mois de Ramadan est une rencontre avec notre bien-aimé

Allah dit :

«  Et quand Mes serviteurs t’interrogent sur Moi.. alors Je suis tout proche. » (Sourate 2 verset 28)

L’effort fourni pour la maîtrise de soi pendant ce mois béni, le mois de Ramadan, ne doit pas nous faire oublier la finalité du jeûne et de toute adoration qui n’est autre que l’amour d’Allah. La nature de notre relation avec Allah est fondée sur cette équation :« Il les aime et ils L’aiment » (Sourate 5 verset 54). Allah nous a prescrit le jeûne de trente jours pour nous rapprocher de lui, car l’acte qui nous rapproche le plus d’Allah est l’accomplissement d’une prescription. Allah dit dans un hadith quoudsi :

Parmi tous les moyens employés par Mon serviteur pour se rapprocher de Moi, rien ne M’est plus agréable que la pratique de ce que Je lui ai imposé. Mon serviteur ne cesse de se rapprocher de Moi par les actes surérogatoires jusqu’à ce que Je l’aime. (Rapporté par Bukhari)

Le jeûne est une prescription selon ce verset.

« Ô les Croyants! On vous a prescrit le jeûne comme on l’a prescrit à ceux d’avant vous, ainsi atteindrez-vous la piété. » (Sourate 2 Verset 25)

Et j’aimerai bien que le jeûneur convertisse le mot prescription par amour.

L’accomplissement d’une obligation nous libère de notre raison égotique qui veut cheminer vers Allah en imposant des conditions. L’amour sincère est un amour spontané, envahissant qui repousse toute résistance rationaliste, matérialiste. L’amour dépasse notre entendement, il est plus puissant que la raison, plus puissant que toute chose. Et c’est pour cela qu’il est très difficile à définir. Le mois de Ramadan à travers la maîtrise de notre instinct (l’ire et le désir), qui sont souvent dans l’excès, nous ouvre les portes de l’Amour d’Allah qui est un paradis terrestre.

« Quand vient le mois de Ramadan, les portes du Paradis sont ouvertes, les portes de l’Enfer sont fermées et les diables sont enchaînés. » (Rapporté par Bukhari et Muslim)

Le mois de Ramadan est un moment propice et une opportunité pour entrer en confidence, pour s’isoler -surtout pendant la dernière décade de ce mois béni- avec son bien-aimé en absence de tout élément perturbateur qui peut altérer les délections de cette confidence.

Le prophète a dit : « Et les diables sont enchaînés. »

Pendant ce mois béni nous sommes les invités de notre bien-aimé, pour assister à cette rencontre lorsqu’Il nous a ouvert les portes de son jardin (le paradis est un jardin dans le château d’un roi pour Allah l’exemple sublime) et un héraut (peut être devant les portes) nous appelle :

« Ô toi, qui cherches le bien, accours » ( Al-Thirmidi )

Allah nous a réservé à la fin de la rencontre un présent c’est que nos invocations sont exaucées :

« L’invocation de celui qui jeûne sera exaucée chaque fois qu’il rompt son jeûne (le soir) » mais l’amant sincère ne demande rien d’autre que de rester toujours aimé par sa bien-aimée et d’être à ses côtés.

« Ô Allah ! Permets-moi de T’aimer et d’aimer ceux qui T’aiment, et d’aimer tout ce qui me rapproche de Ton amour, et fais que Ton amour soit plus précieux, pour moi, que l’eau fraîche pour celui qui a soif. » ( Al-Thirmidi )

Abdelwahed Kort, Imam au CCML

Un commentaire

Show Buttons
Hide Buttons